Non à l’état d’urgence !

Les adeptes du yoga re-pratiquent leur sport en plein air; faire ses courses dans un centre commercial blindé, aller dans des parcs d’attraction de 5000 personnes ou trimer dans des usines pleines à craquer ça va.

Par contre, manifester toujours pas puisque les rassemblements dans l’espace public de plus de 10 personnes restent interdits.

Il est pourtant possible de concilier prévention sanitaire et liberté de manifestation. Le droit de manifester est un droit fondamental, garanti par l’article 10 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’Homme.

Contre ce déni de droit, un collectif de Gentils Organisateurs propose une balade (avec drapeaux pancartes et mégaphones), par groupes de 10, avec 1m de distance entre chaque personne et application des gestes barrières.

L’objectif: se rendre visible dans l’espace public pour défendre et revendiquer nos libertés. Propositions et notes d’orga communiquées par les GO (susceptibles d’être modifiées – vérifier de temps en temps)